Mon espace sante site

Mon espace santé

Mon espace santé, qu’est-ce que c’est ?

Une genèse difficile 

Suite à l’échec du Dossier médical partagé (DMP), le gouvernement a lancé début 2022 ce nouveau projet de carnet de santé informatisé : Mon espace santé, accessible depuis ce site.

Ce nouveau service public fait l’objet d’une expérimentation dans 3 départements français (Haute-Garonne, Loire-Atlantique et Somme) depuis août 2021.

Le gouvernement crée un profil sur Mon espace santé pour tout citoyen français. Ceux-ci restent libres de s’y opposer.

Mon espace sante

Les services de Mon espace santé

Ce profil permet aux patients  d’avoir et de donner accès :

  • au dossier médical partagé
  • à une messagerie sécurisée pour discuter avec des médecins et autres professionnels de santé
  • un agenda santé récapitulant les rendez-vous pris
  • un catalogue de services numériques de santé, publics et privés

Le profil Mon espace santé des mineurs est rattaché à celui de leurs parents. 

Le dossier médical en ligne

La partie dossier médical partagé permet de stocker et de consulter, pour le médecin comme pour le patient :

  • les maladies diagnostiquées
  • les résultats d’examens (radio, labo, etc)
  • les traitements en cours
  • les comptes-rendus médicaux
  • les allergies
  • les vaccinations

Les critiques faites à Mon espace santé

Le 25 mars 2022, l’association La Quadrature du Net, spécialisée dans la vigilance citoyenne à l’égard des droits numériques, publie une critique de la mise en œuvre du service Mon espace santé sous le titre Pourquoi s’opposer à la création de Mon espace santé ?

Nous avons passé en revue les fonctionnalités de Mon Espace Santé et force est de constater qu’elles présentent des insuffisances alarmantes en matière de respect du consentement et de gestion des données de santé

La Quadrature du Net formule les reproches suivants :

  • Le service viole le consentement en créant un compte pour chaque citoyen-ne, sans lui demander son accord, alors que la procédure d’opt-in fait partie depuis longtemps des bonnes pratiques reconnues
  • Le service présente des défauts de sécurité
  •  Le service permet un accès trop large aux données médicales par des médecins et professionnels de santé parfois peu identifiables (par exemple quand l’accès est donné à tout un service hospitalier)

Le Syndicat de la Médecine Générale (SMG) propose quant à lui un guide en PDF pour refuser Mon espace santé.

Le Ministère de la Santé tiendra-t-il compte de ces critiques ? Qu’en penseront ls patients ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page