Cabine de téléconsultation

Télémédecine : cabine de téléconsultation, charriot, borne et mallette

L’émergence de la télémédecine s’accompagne de l’apparition de nouveaux appareils médicaux permettant un examen sommaire nécessaire à un premier diagnostic :

  • la cabine
  • la borne
  • le chariot
  • la valise ou mallette

Ces dispositifs sont proposés sous différentes formes, plus ou moins fixes ou mobiles, pour s’adapter à toutes les situations et à tous les usages.

Rappelons que toutes les formes de téléconsultation, avec ou sans appareils, sont prises en charge et remboursées par l’Assurance-maladie au même titre qu’une consultation en présentiel.

La cabine de téléconsultation connectée

Espace fermé, préservant la confidentialité, souvent conçu pour accueillir 2 ou 3 personnes dans les cas où le patient a besoin d’un accompagnant (pharmacien, infirmier, aide-soignant), la cabine de téléconsultation dispose

  • d’une caméra et d’un micro
  • d’un grand écran
  • d’un certain nombre d’appareils médicaux capables de mesurer des constantes physiologiques (tension artérielle, saturation en oxygène, pouls, température frontale…)
  • et souvent d’une imprimante pour imprimer une ordonnance

On l’appelle aussi parfois station de téléconsultation.

Lieux d’installation d’une cabine

On peut installer une cabine dans un CHU, une maison de santé, un EHPAD, une résidence senior, une mairie, un lieu d’enseignement (école, collège, lycée, université, grande école), une entreprise, sur une aire d’autoroute, dans une gare ou un aéroport, sur un bateau, etc.

Usage

L’accès à une cabine de télémédecine fait l’objet de modalités diverses, suivant l’endroit où se trouve la cabine (pharmacie, centre de santé)  mais en général on suit ce processus :

  • le patient prend rendez-vous (via un site Internet ou un numéro de téléphone, ou dans une maison de santé) avec un médecin téléconsultant dans une cabine
  • le patient se rend au rendez-vous, introduit dans la machine sa carte Vitale et tape son code rendez-vous
  • le médecin téléconsultant dialogue avec le patient en vidéotransmission, lui indique comment manipuler les instruments connectés : thermomètre, tensiomètre, stéthoscope, otoscope, balance, dermatoscope, oxymètre
  • si besoin, le médecin établit un diagnostic et fait une prescription, l’ordonnance s’imprime dans la cabine, ou est envoyée par voie électronique à la pharmacie la plus proche
  • entre chaque patient, un référent cabine désinfecte les lieux et remplace les « consommables » (housses de protection etc)

Un des pionniers français dans ce domaine, le département de l’Ain est en train d’installer des cabines de téléconsultation et a publié une vidéo pour montrer comment se passe une consultation en cabine :

Le département de l’Essonne développe une offre de télécabine similaire, tout comme la Seine-et-Marne, et d’autres.

Ces initiatives ont pour ambition de gérer le problème préoccupant de l’extension des déserts médicaux.

Fournisseurs de cabines connectées

La cabine de télémédecine Tessan

Tessan propose une cabine de télémédecine connectée avec 7 appareils médicaux disponibles.

Le médecin téléconsultant reçoit les données prises par le patient sur son propre écran, ce qui lui permet de remplir le dossier médical.

La cabine de téléconsultation Médispot

Médispot annonce une cabine de téléconsultation à bas prix, disponible courant 2022, équipée de 6 instruments médicaux, conçue et fabrique en France.

De plus, cette cabine sera compatible avec les logiciels de téléconsultation de  Doctolib, Qare, Maiia, MedecinDirect, Medaviz, et Mesdocteurs.

BewellConnect, H4D, H&S, CSI

BewellConnect, H4D, H&S, CSI proposent également des cabines d’examen médical ou de mesure des signes vitaux et d’entretien avec un médecin à distance.

Le chariot de télémédecine

Chariot de télémédecine

Le chariot de télémédecine est un appareil de petite taille, souvent monté sur roulettes donc mobile, déplaçable. 

Equipé pour la visioconférence, ce chariot dispose également de différents appareils médicaux, selon les modèles et les besoins :

  • Tensiomètre
  • Thermomètre
  • Spiromètre
  • Stéthoscope
  • Oxymètre de pouls
  • Otoscope
  • Glucomètre
  • ECG
  • Ophtalmoscope
  • Échographe
  • Dermatoscope
  • Lunettes connectées
  • Caméra intra-buccale (pour les soins dentaires)

Les mesures sont envoyées en direct au médecin téléconsultant.

Le chariot de télémédecine est particulièrement indiqué pour ces situations :

  • patients alités, à l’hôpital ou en clinique
  • patients à domicile en ALD ou pathologies lourdes
  • patients en EHPAD
  • personnes handicapées

La borne de téléconsultation

La borne Tessan

Tessan propose une borne médicale de téléconsultation, équipée de 6 appareils (tensiomètre, thermomètre, stéthoscope, otoscope, dermatoscope, oxymètre).

Haute d’un mètre cinquante, large de 78 cm et profonde de 57cm, cette borne peut s’installer dans une pharmacie, un cabinet médical, une maison de santé.

La borne est l’équivalent d’un chariot mais sous forme fixe.

La valise / mallette de téléconsultation

Mallette de télémédecine connectée

La valise de téléconsultation est la forme la plus compacte de dispositif de télémédecine. Elle contient une série d’appareils médicaux comme dans une cabine de télémédecine ou sur un chariot.

La mallette de téléconsultation, outil des services médicaux d’urgence

La mallette de téléconsultation s’avère particulièrement utile aux services d’intervention médicale d’urgence – pompiers, SAMU, SMUR, brigade de montagne, médecins de guerre – car elle permet de réaliser un examen médical sur place, sur les lieux d’un accident, d’un attentat ou d’une catastrophe naturelle, par exemple dans des cas de :

  • AVC
  • détresse respiratoire
  • perte de conscience
  • plaie hémorragique
  • fracture ouverte
  • brûlures grave
  • crise en l’absence de médecin en EPAHD
  • maladie infectieuse

Les intervenants peuvent prendre les mesures directement sur les personnes blessées ou accidentées, et ces mesures sont transmises en live à un médecin urgentiste qui peut dès lors diagnostiquer et prescrire des premiers soins.

Coûteuse (entre 20 000 et 100 000€ en 2022), cette valise de téléconsultation permet de faire des économies d’échelle en évitant certains frais lourds, comme l’évacuation sanitaire par hélicoptère ou en ambulance.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page