Télémédecine, mode d’emploi

Une base d’information sur la télémédecine

Définition

La télémédecine se généralise en France, en Europe et dans le monde.

Elle se définit comme une pratique de la médecine à distance grâce à divers moyens de télécommunication : applications et logiciels de vidéotransmission, téléphone, tchat, cabines de télémédecine et chariots proposant des appareils médicaux connectés.

Ses avantages et inconvénients sont débattus. Sans remplacer la médecine classique, elle offre un complément utile et simplifie la vie des patients comme des médecins et des professionnels de santé en général.

La téléconsultation

La téléconsultation permet à un médecin de dialoguer à distance avec ses patients, par téléphone, par tchat ou en vidéoconférence, pour des actes simples comme donner un avis médical ou poser le diagnostic d’une pathologie peu grave, confirmer un diagnostic après avoir reçu des résultats d’examen, renouveler une ordonnance.

Le télésoin

Le télésoin consiste en un soin donné à distance par un infirmier, un pharmacien d’officine ou un auxiliaire paramédical (diététicienne, kinésithérapeute, orthophoniste etc) : une rééducation orthophonique, une consultation nutrtitionnelle, par exemple.

La téléexpertise

Parfois, un médecin a besoin de demander conseil à un autre, plus expérimenté ou dans une autre spécialité. Il peut alors faire une téléexpertise, une expertise à distance, en présence du patient ou pas.

La télésurveillance

La télésurveillance permet à un médecin ou à un infirmier de monitorer un patient à distance et de faire un suivi médical, par exemple un suivi post-opératoire.

La téléassistance médicale

La téléassistance consiste pour un médecin à en assister un autre à distance, lors de la réalisation d’un acte médical ou infirmier difficile. Le superviseur voit la scène en vidéo.

La régulation médicale

Le SAMU et le 15 reçoivent des appels téléphoniques, et font des diagnostics à distance ou donnent des avis médicaux, avant d’orienter les patients vers diverses structures ou d’envoyer une ambulance.

La téléformation médicale

Pour les médecins exerçant dans des zones éloignées des grands centres d’enseignement, une formation médicale en ligne permet de mettre à jour ses connaissances.

Ainsi, le Dr Traoré, qui vit au Mali, a pu suivre une “formation à distance en épidémiologie et santé publique” à l’Université de Bordeaux, sans quitter son hôpital, grâce à une connexion Internet par satellite.

Retour haut de page